• Médias
  • Archives
  • Evènements diocésains
  • Mgr Durhône : « Devenir un enfant dans la foi à la manière de la petite Thérèse »

Mgr Durhône : « Devenir un enfant dans la foi à la manière de la petite Thérèse »

Très aimée par de nombreux catholiques à travers le monde, y compris à Maurice, Sainte-Thérèse-de-l’Enfant-Jésus et de la Sainte face a eu le dimanche 1er octobre dernier un bel hommage populaire. En effet l’Eglise catholique fêtait ce jour-là Ste Thérèse de Lisieux, celle qui est surnommée affectueusement la petite Thérèse et qui est considérée comme un modèle de simplicité et d’humilité. Celle-ci est entre au carmel de Lisieux à 15 ans et elle est morte a 24 ans.

 

Dans le diocèse de Port-Louis, les fidèles catholiques - une  rose à la main -   ont participé en grand nombre  et dans un profond recueillement à la messe présidée Mgr Jean Michaël Durhône, qui a eu lieu au Monastère du Carmel à Vacoas.  Celui-ci était entouré du cardinal Maurice Piat et d’autres prêtres pour cette célébration eucharistique.

 

Dans son homélie, Mgr Durhône a invité l’assistance à « devenir un enfant dans la foi »  à la manière de Sainte Thérèse  et de se laisser inspirer par « le chemin de petitesse, de grande confiance  et  d’abandon total »  que la  Sainte  a montré  pour croitre dans la foi. « Quand j’ai commencé à lire l’histoire de Sainte Thérèse j’avais l’impression au départ qu’elle avait un comportement infantile. Mais en allant plus loin dans son histoire, en creusant davantage, j’ai compris que, par sa manière d’être, Thérèse nous présentait cette figure du disciple du Christ comme un enfant dans la foi » » a dit Mgr Durhône.

 

Mgr Durhône reconnait que ce n’est pas toujours facile de se mettre à l’école de Sainte Thérèse et qu’on peut se laisser décourager. Mais dans ces moment-là, a poursuivi l’évêque de Port-Louis,  il faut « lâcher prise comme Sainte Thérèse qui a connu, elle aussi, des moments de faiblesse ». « Il y a cette parole de Sainte Thérèse qui peut nous aider à progresser dans la foi : « Seigneur, ma faiblesse vous est connue ; chaque matin je prends la résolution de pratiquer l’humilité et le soir je reconnais que j’ai commis encore bien des fautes d’orgueil, je suis tentée de me décourager mais je veux ô mon Dieu, fonder sur vous seul mon espérance ». Alors sachons, nous aussi, nous abandonner totalement au Seigneur. Devenir un enfant dans la foi c’est aussi dire au Seigneur prends sur toi mon fardeau et mon joug…» affirme  Mgr Durhône. 

 

Selon une tradition, à la fin de cette messe du 1er Octobre, Mgr Durhône  en bénissant l’assistance,  a aussi béni les magnifiques roses que les fidèles avaient apportées ce jour-là. Cette fleur est identifiée à la Sainte de Lisieux car elle avait prononcé cette parole peu de temps avant sa mort: « Après ma mort je ferai tomber une pluie de roses. ».

c

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Évѐque de Port-Louis
  • Lundi à vendredi
    08h00 à 16h00

  • Tel: 208 30 68
  • Fax: 208 66 07
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • 13 Rue Mgr-Gonin
    Port-Louis


Copyright 2022 | Le Diocèse de Port-Louis |  Terms and Conditions |  Privacy Policy

Brand online by Nova Interaction