• Le Diocèse
  • Les Congrégations
  • Les Congrégations Masculines
  • Frères missionnaires de la charité (f.m.c.) (1985)

Frères Missionnaires de la Charité (F.M.C.) (1985)

Les Frères missionnaires de la charité est la branche masculine de la congrégation religieuse fondée par Mère Teresa pour venir en aide aux pauvres, aux abandonnés, aux malades, aux mourants et aux démunis. Le charisme de ces missionnaires est le même que pour les sœurs de charité mais il diffère selon les besoins et les lieux. L’essentiel est que chaque membre se sente l’instrument de l’amour de Dieu pour les autres.

  • Supérieur Régional
    Frère Athanase Randriambololona f.m.c.

  • Mercy Home
  • Route Royale, Surinam
  • Tel : 625-5072
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Chronologie

1963

Fondation en 1963, à Calcutta, en Inde, par Mère Teresa avec l’aide d’un jeune missionnaire jésuite, le père Ian Travens-Ball. Plus tard, ce dernier s’adjoignit à la congrégation et contribua beaucoup à son essor. Il en fut le supérieur général jusqu’en 1986. Durant les dix premières années de son existence, le recrutement fut essentiellement d’origine indienne. Peu à peu, les jeunes d’autres pays se joignirent aux Indiens. Aujourd’hui, la congrégation est implantée dans plus de 25 pays où existent plus de 70 communautés.

Douze ans après l’arrivée des Sœurs missionnaires de la charité dans le diocèse, sur l’invitation de l’évêque, le cardinal Jean Margéot, les premiers frères missionnaires arrivent à Maurice. Ils s’installent provisoirement à Bain-des-Dames, Cassis. Ensuite, ils vont s’installer à Surinam. Ils accueillent et soignent des hommes pauvres et nécessiteux. Ils visitent les familles pauvres, les hôpitaux et les prisons pour apporter aide et réconfort à tous ceux qui en ont besoin.

1985

2022

Aujourd’hui, il y a 3 frères missionnaires dans le diocèse : 1 Kenyan, 1 Malgache et 1 Indien.

1963

Fondation en 1963, à Calcutta, en Inde, par Mère Teresa avec l’aide d’un jeune missionnaire jésuite, le père Ian Travens-Ball. Plus tard, ce dernier s’adjoignit à la congrégation et contribua beaucoup à son essor. Il en fut le supérieur général jusqu’en 1986. Durant les dix premières années de son existence, le recrutement fut essentiellement d’origine indienne. Peu à peu, les jeunes d’autres pays se joignirent aux Indiens. Aujourd’hui, la congrégation est implantée dans plus de 25 pays où existent plus de 70 communautés.

1985

Douze ans après l’arrivée des Sœurs missionnaires de la charité dans le diocèse, sur l’invitation de l’évêque, le cardinal Jean Margéot, les premiers frères missionnaires arrivent à Maurice. Ils s’installent provisoirement à Bain-des-Dames, Cassis. Ensuite, ils vont s’installer à Surinam. Ils accueillent et soignent des hommes pauvres et nécessiteux. Ils visitent les familles pauvres, les hôpitaux et les prisons pour apporter aide et réconfort à tous ceux qui en ont besoin.

2020

Aujourd’hui, il y a 4 frères missionnaires dans le diocèse : 1 Burundais, 1 Kenyan, 1 Malgache et 1 Indien.