Mgr Alain Harel au synode sur la synodalité à Rome

Du 4 au 29 octobre 2023 se déroule à Rome le Synode sur la synodalité. Fruit d’un processus de deux ans, durant lequel l’Église a pris un temps d’écoute, de dialogue et de discernement afin de mieux répondre à sa mission d’annoncer la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ au monde entier. Cet évènement concerne tous les chrétiens : fidèles laïcs, clercs et personnes consacrées. 

 

C’est Mgr Alain Harel, évêque de Port-Victoria, aux Seychelles qui représente la conférence des Evêques de l’Océan Indien au synode à Rome.

 

Pour rappel, la XVIème Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques s’est ouverte en octobre 2021 sur le thème : « Pour une Église synodale : communion, participation et mission ». Elle se déroule en plusieurs phases : en petites communautés locales, puis en diocèses, puis par pays, continent, et enfin au niveau universel. Elle doit s’achever en octobre 2024 par une assemblée d’évêques à Rome et la promulgation d’un document final.

 

Cette 16ème session générale des évêques comporte une nouveauté : les laïcs participants ont eux aussi un droit de vote. L’assemblée est consituée de 365 membres, dont 54 femmes et 62 cardinaux.

 

Il appartiendra au Pape, éclairé par les débats du Synode, de prendre des décisions ou des orientations l’année prochaine, en octobre 2024 comme il l’a annoncé. Il s’agira vraisemblablement d’un texte sous forme d’une encyclique, comme cela a pu être le cas avec d’autres Synodes 

 

Le Vatican a émis un document de travail, synthèse des réponses au questionnaire du document préparatoire.

 

C’est en date du 29 mai 2023, mémoire de la Vierge Marie, Mère de l’Église, que le Secrétariat du Synode a signé l’Instrumentum laboris pour la première session d’octobre 2023 de la XVIe Assemblée générale ordinaire du Synode des évêques « Pour une Église synodale : communion, participation, mission » (4-29 octobre 2023). Ce document a été rendu public le 20 juin 2023. Il comporte d’une part l’Instrumentum laboris (IL) et d’autre part les Fiches de travail pour l’Assemblée synodale.

 

« La rencontre sincère et cordiale entre frères et sœurs dans la foi est source de joie : se rencontrer, c’est rencontrer le Seigneur qui est au milieu de nous ! » (Paragaphe 6)

 

Le secrétariat souligne que « ce qui est en jeu, c’est la capacité d’annoncer l’Évangile en cheminant avec les hommes et les femmes de notre temps où qu’ils soient, ainsi que la pratique de la catholicité vécue en marchant avec les Églises qui vivent dans des conditions de souffrance particulière. (…) Elles indiquent un horizon et invitent à franchir avec confiance d’autres étapes pour approfondir la pratique de la dimension synodale de l’Église ».

 

Pour une bonne lecture du document, il est important d’avoir en tête, d’un point de vue méthodique, qu’il s’agit d’un outil qui « articule certaines des priorités qui ont émergé de l’écoute du Peuple de Dieu, mais pas sous la forme d’affirmations ou de prises de position. Il les exprime plutôt sous forme de questions adressées à l’Assemblée synodale, celle-ci ayant pour tâche de discerner les mesures concrètes à prendre pour continuer à grandir en tant qu’Église synodale, nouveau pas qu’elle soumettra ensuite au Saint-Père » (Paragraphe 10).

 

« La référence commune ne peut être que la vision de Vatican II, (…) dans la relation de mutuelle intériorité entre l’Église universelle et les Églises locales ».

(Source : Eglise Catholique en France)

 

Télécharger l’Instrumentum laboris

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Évѐque de Port-Louis
  • Lundi à vendredi
    08h00 à 16h00

  • Tel: 208 30 68
  • Fax: 208 66 07
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

  • 13 Rue Mgr-Gonin
    Port-Louis


Copyright 2022 | Le Diocèse de Port-Louis |  Terms and Conditions |  Privacy Policy

Brand online by Nova Interaction